D’une intimité étrangère

par Brigitte Allain-Dupré  Du même auteur

Comment accepter d’interroger ce que nous prenons parfois pour une évidence ? Nous pensons notre culture, et a fortiori celle du patient étranger, selon des cadres préétablis qui vont parfois totalement à l’encontre de la créativité de l’inconscient, celui du patient comme celui de l’analyste. À partir d’une vignette clinique reprenant les premiers contacts avec un patient étranger, l’auteur tente de faire apparaître la fécondité d’une écoute des productions de l’inconscient liées au transfert et au contre-transfert dans ce qui se présente au plan manifeste comme de simples difficultés d’expression.


Mots-clés