Du fils au père

par Viviane Jullien-Palletier  Du même auteur

Resume : Dans la filiation, chaque parent permet à l’autre d’exister dans la psyché de l’enfant par l’effet d’« une opposition solidaire ». Plus spécifiquement, l’énergie archétypique paternelle oriente la psyché vers la différenciation, vers ce qui fait de l’« autre », le père devenant symbolique lorsqu’il permet à l’enfant de sortir de l’unité imaginaire originelle d’avec la mère. L’enfant, sous l’effet de la fonction symbolique paternelle accède à la séparation, à la perte et aussi à la solitude acceptée de sa place de sujet. Au défaut du père symbolique le père archétypique prend le relais pour maintenir la dynamique psychique, mais le processus d’individuation réintroduira la nécessaire confrontation du moi avec le manque, le vide, la mort.


Mots-clés