Du coté de la main gauche

par Christian Gaillard  Du même auteur

Cet article est une fiche de lecture de La Psychologie du transfert de Jung, s’articulant autour du concept d’ombre. Après avoir exposé en quoi le recours à l’Alchimie permet d’éclairer la question des contraires et le phénomène de projection, l’ombre apparaissant comme « l’autre du conscient », l’auteur précise que parler d’ombre, c’est parler d’un moment d’un processus, moment de morcellement entre l’unité première et l’unification recherchée. Dans le travail analytique qui s’organise autour de la problématique de l’inceste, le patient se confronte avec le contenu de son inconscient, c’est la nigredo des alchimistes. Travail de reconnaissance où l’ombre prend tous les visages de ce qui tend à posséder le moi et où la conscience s’éprouve dans une prise en compte et une mise en place des contraires où elle se trouve inscrite.


Mots-clés