Du concept d’archétype dans une clinique jungienne

par Geneviève Guy-Gillet  Du même auteur

La notion de pulsion est à la frontière entre psychique (représentation) et somatique (pulsion). La conception jungienne prolonge le destin des pulsions au-delà des schèmes constitutifs du moi, en montrant comment l’archétype peut orienter l’énergie pulsionnelle vers des représentations de plus en plus évoluées. Les schèmes archétypiques sous-tendent la structure des complexes et les « représentations typiques » deviennent le support projectif de leur charge affective. Si un archétype n’a pu s’actualiser, l’analyse devient le support projectif servant d’ancrage pour les processus de l’inconscient collectif.


Mots-clés