Dépression et créativité

par Olivier Marc  Du même auteur

L’auteur considère l’apparition de la psychanalyse comme la réponse à un besoin de reconquête d’un espace intérieur. Dans cette perspective, la dépression s’inscrit comme une tentative des pulsions créatrices de l’individu, étouffées par la civilisation, de se faire entendre. Faisant allusion aux travaux de Donald W. Winnicott et de Mélanie Klein, il définit la notion de créativité et analyse le processus à travers lequel, chez le nourrisson dépossédé du contenu maternel, le vide intérieur se mue en espace intérieur. La dépression qui mène le sujet en psychanalyse correspond à un processus similaire ; c’est pourquoi l’espace analytique se doit de créer les conditions propices à cette mort-renaissance.


Mots-clés