De l’errance au fauteuil de l’analyste

par Lidia Franquet  Du même auteur

Grâce au contre-transfert éprouvé au cours d’une analyse, l’auteur de l’article peut vivre l’exil, non plus comme nostalgie d’un pays mythique, mais comme possibilité de création d’un espace autre où l’être hybride peut s’épanouir et se différencier.


Mots-clés