Ce sexe étranger qui nous « étrange »

par Martine Drahon-Gallard  Du même auteur

L’auteur étudie le thème de l’étranger sous l’angle de la sexualité : le sexe que nous n’avons pas nous paraît étrange. Elle examine la théorie sexuelle de Freud et le complexe de castration qui permettent de comprendre l’angoisse devant le sexe étranger. Elle envisage le père comme le premier étranger dans la vie de l’enfant et cite un cas clinique pour montrer son importance structurante dans la perception ultérieure de tout ce qui se présentera comme étranger. Puis elle en vient, à travers « l’inquiétante étrangeté », à aborder la théorie jungienne des figures de l’autre : anima et animus comme l’étranger intérieur à chacun pour finir par l’évocation de l’étranger Dionysos.


Mots-clés