C.G. Jung et les problèmes de notre temps

par Marie-Louise Von Franz  Du même auteur

Une analyse des effets de l’Anthropos dans la mentalité collective : image de l’homme primordial dont les membres forment l’univers, il est à la base du sentiment d’identité archaïque comme de la capacité à entrer en relation. Sous sa forme d’« homme de lumière », il figure le processus d’individuation vers une conscience plus grande et unifiée. Cependant, constellé dans l’inconscient collectif, au lieu d’être le support de ce processus, il prend la forme d’un idéal d’homme supérieur et total projeté sur une race ou une classe. L’individu est alors détourné de l’effort de sa réalisation intérieure personnelle au profit de l’adhésion à une image collective d’union ou de réalisation parfaite. Or tout l’art consiste à se relier à ses proches tout en conservant son individualité et en se gardant de tomber dans l’identité archaïque du corps de l’Anthropos.


Mots-clés