Au nom du père

par Viviane Thibaudier  Du même auteur

Resume : Si le père doit tout d’abord s’extraire de la mère, il doit également par la suite se différencier de l’image de la divinité et du soi, ce dont aucune théorie ne se préoccupe. À partir de deux textes tardifs mais fondamentaux dans l’œuvre de Jung, l’un sur la Trinité, l’autre sur le symbole de la transsubstantiation, et à l’aide d’un cas clinique, l’auteur montre comment la notion jungienne de père va chercher à se dégager de la contamination naturelle qui existe entre les différents archétypes, pour devenir la fonction différenciatrice et créatrice de sens qui donne accès à l’autre.


Mots-clés