A propos du livre : « Freud ou Jung » d’Edward Glover

par Françoise Saint René Taillandier  Du même auteur

Source principale des attaques dont Jung a fait l’objet, l’ouvrage de Edward Glover (1950, 1954 pour sa version française) se présente comme celui d’un théologien composant la réfutation en bonne et due forme d’un dangereux hérétique. Sa méthode consiste à opposer de façon irréductible les points de vue de Freud et de Jung. Outre que les textes de Jung sont cités sans référence, tronqués, recomposés, l’ouvrage regorge de contradictions et de confusions : entre « prise de conscience » et « volontarisme », « introversion » et « régression », « collectif » et « racial », etc. C’est avec autant de mauvaise foi que Edward Glover transforme les dénonciations de Jung du totalitarisme en professions de foi nazies. Hérétique, schismatique, mage politique, tel apparaît Jung dans cet ouvrage édifiant.


Mots-clés