À propos de « Benjamin » : la rage de vivre

par Viviane Jullien-Palletier  Du même auteur

Cet article prend appui sur le livre de Pierre Solié qui retrace le parcours d’un adolescent, Benjamin, pour étudier les conflits propres à toute adolescence, conflits faits de séparations, de rivalité, de rencontres féminines. Mais le roman se situant au cours de la dernière guerre, le processus d’initiation de l’adolescent est accompagné, ici, par la présence de la mort, réelle et symbolique. L’auteur met alors particulièrement en évidence le rôle et la fonction que les archétypes jouent dans de telles circonstances, ainsi que l’importance de la réactivation du mythe du héros, à laquelle cet adolescent ne peut échapper.


Mots-clés