Une plaie impansable : quittée par suicide

par Claire Allphin  Du même auteur

      Sophie Braun  Du même auteur

Résumé

Cet article traite de l’expérience de l’auteure d’avoir été abandonnée par le suicide de sa mère et de l’effet de ce vécu sur son travail d’analyste, tant dans son cabinet qu’en tant que membre d’institutions. En s’appuyant sur différents auteurs, l’auteure transpose son expérience sur un plan plus général. Elle insiste sur les effets de la honte et sur les effets du jugement de la société d’aujourd’hui et d’hier. Elle cherche comment trouver du réconfort et sortir de l’obscurité d’un tel abandon. Il existe un désir constant (souvent inconscient) de remplacer l’être perdu. L’article cherche à aider les analystes et les personnes abandonnées par le suicide d’un proche à comprendre la souffrance et la marque indélébile que cela produit. La compréhension par l’analyste est importante afin de moduler la honte vécue dans cette expérience.

Plan de l’article