Énergie et lenteur

par Aimé Agnel  Du même auteur

Résumé

Un patient ne peut supporter ni la fin d’un film, ni celle d’une séance. En fin d’analyse et en profonde régression, il fait des rêves surprenants – pour lui, très déterminants – d’hommes feuilles vivant au ralenti, sur le tempo régulier de la sève et les rythmes calmes, riches en énergie, du monde végétal.

Plan de l’article