Des fins de séance (ré)créatives…

par Patrick Joulain  Du même auteur

Résumé

Cet article étudie un des éléments du cadre de la situation analytique : la fin de la séance, en l’abordant de manière isolée, spécifique et surtout clinique. Après l’évocation des débats houleux provoqués par Jacques Lacan avec l’introduction du concept de scansion, sont présentés deux courts écrits de Sandor Ferenczi. Puis, plusieurs situations cliniques illustrant tout l’intérêt que nous pouvons porter à ces moments où une séance se termine, temps important de notre travail d’analyste.

Plan de l’article