Des réfugiés intérieurs

par Sophie Braun  Du même auteur

Résumé

Sous des dénominations différentes, comme phobie sociale, phobie scolaire, burn-out ou fatigue chronique, un phénomène s’amplifie : le repli sur soi. Entre social et intime, cette perte du sens de la relation révèle de profondes fragilités dans la construction psychique des plus sensibles. Leur moi, dominé par le narcissisme et la toute-puissance ne permet pas l’expression du soi. L’accès au symbolique et à la créativité ne peut se déployer et l’isolement devient le seul recours contre les angoisses massives.

Plan de l’article