Vivre la Terre comme un cercle sacré

par Christiane Fonseca  Du même auteur

Résumé

Alors que les Occidentaux ont longtemps entretenu avec la terre des relations ambivalentes, des Amérindiens, comme Archie Fire Lame Deer, la considèrent comme une mère généreuse où tout est en interconnexion. Pour eux, il est primordial de respecter la Terre, et tous les êtres vivants, aussi bien les pierres que les plantes, aussi bien les insectes que les mammifères et les humains. Leurs rituels et leur roue de médecine révèlent leur dévotion profonde pour leur Terre-mère. Cette conception de la nature rejoint celle de Jung qui, depuis son enfance, ressent le caractère sacré de la terre. À l’heure actuelle, les Occidentaux réalisent l’urgence de la respecter. À la fin d’une analyse, pratiquer le chamanisme peut constituer une expérience enrichissante et renouveler le regard sur les autres, la vie et la nature.

Plan de l’article