Du symbole figé au symbole vivant

par Nathalie Diaz-Marchand  Du même auteur

Résumé

Cet article est une version adaptée d’un travail réalisé pour l’obtention d’un Certificate of Advanced Studies en Psychologie du symbole selon C.G. Jung. L’auteure décrit le cas de l’une de ses patientes victime de nombreux événements traumatiques au cours de sa jeunesse, liés à la situation de guerre dans laquelle elle vivait. Elle décrit différents symptômes présentés par la patiente, qu’elle analyse en termes de « symboles figés ». Elle observe que la relation thérapeutique, entre autres, favorise une reprise progressive de la fonction symbolique, permettant que des symboles vivants voient le jour.

Plan de l’article