Présentation liminaire

par Bertrand Eveno  Du même auteur

Le Séminaire sur L’Analyse des visions est un texte unique parmi les livres de Jung, infiniment précieux pour qui souhaite pénétrer la complexité et l’ampleur de sa pensée. Il nous permet d’entendre, en direct, un Jung spontané, libre, disert, explicatif, s’exprimant sur un ton familier et sans formalisme professoral, faisant l’effort de penser à voix haute et en anglais devant un groupe choisi de disciples. Multipliant les comparaisons et les exemples tirés de sa vaste culture, citant les paraboles et bonnes histoires qui l’enchantent, s’ouvrant même à des confidences personnelles, Jung dépose entre nos mains une féconde manne intellectuelle, une corne d’abondance colorée et juteuse où nous sommes avides de recueillir, comme ses auditeurs de 1930 à 1934, de quoi faire notre miel d’aujourd’hui.

Au milieu de tant de pépites, de nombreux passages de ce texte éclairent les conceptions de Jung sur les images, sur leurs rôles vis-à-vis du symbole et leurs relations aux archétypes, sur les mécanismes psychiques qui déclenchent des représentations ou accueillent leur signification. Il a paru stimulant, dans ce numéro des Cahiers jungiens de psychanalyse consacré à ces fascinantes questions, de donner à lire des extraits où Jung évoque son imaginaire d’enfant, ou des impressions africaines qui l’ont marqué, ainsi que d’autres passages où il donne à ses patients des conseils pour entrer dans un processus personnel d’imagination active.

L’éditeur de ce texte exceptionnel est naturellement heureux de s’effacer : ouvrant les guillemets, pour laisser la parole à Jung lui-même.