À propos du Commentaire du Livre tibétain de la Grande Délivrance

par Elisabeth Schnetzler  Du même auteur

Résumé

Si la compréhension profonde de la fonction du symbole par Jung en fait un interlocuteur privilégié pour comprendre les représentations archétypiques du bouddhisme tantrique, d’autres courants de méditation informelle comme le Zen et le Dzogchen peuvent nous aider à nous libérer de l’emprise de l’imaginaire. Ses mises en garde répétées contre les pratiques orientales par les occidentaux sont plus à entendre aujourd’hui comme un éclairage universel sur les déviations de ces pratiques. À la lumière des nouvelles traductions, l’on peut mettre en perspective les trois modes de libération des pensées et des images, les trois verbes que Jung utilise dans la confrontation avec l’inconscient, et les travaux de nombreux psychanalystes d’obédience diverses sur les modes d’attention de l’analyste en séance. Sans faire de l’analyse une voie initiatique, comment redonner à l’esprit une dimension supra formelle, et laisser ouvert des champs de recherche sur la nature profonde de l’esprit et de la réalité ’

Plan de l’article