Une femme maltraitée, dissociée, prostituée, libérée

Témoignage de Grisélidis Réal

par Christiane Fonseca  Du même auteur

Résumé

Dans son livre, Le Noir est une couleur, Grisélidis Réal fait le récit de son passage en Allemagne, sans papiers, avec deux enfants, nés hors mariage, et un amant noir psychotique. Affamée, démunie, elle affrontera des Allemands cruels qui lui infligeront de terribles épreuves et l’amèneront à se prostituer pour sortir de la misère. Elle connaîtra aussi de belles expériences sexuelles avec des soldats noirs américains et des rencontres exaltantes avec des tziganes. À chaque fois, elle utilise des images, aménage des rencontres, esquisse des portraits et des caricatures qui révèlent la complexité des relations entre les hommes et les femmes où surgissent les jeux de la domination et de la dissociation, les affres de l’humiliation et de la destruction, les enjeux de la prostitution, du désir et de l’amour. Sa vision passionnée du monde s’avère parfois unilatérale, mais révèle aussi la présence de l’ombre et du soi.

Plan de l’article