Transgendérisme et transformation. Essai de compréhension jungienne

par Michael A. Marsman  Du même auteur

      Laurence Lacour  Du même auteur

Résumé

Alors que le transgendérisme comme phénomène culturel semble fondé sur un appétit collectif pour le sensationnel, son émergence représente un tournant collectif vers une façon nouvelle, ou plus différenciée, d’expérimenter et d’exprimer le sexe et le genre, un mouvement de l’âme du monde. Cet article tente d’explorer cette émergence dans une perspective jungienne. Il présente des exemples cliniques illustrant comment des aspects dissociés de la personnalité cherchent à s’assimiler et à s’exprimer en vue de la faire évoluer vers une plus grande entièreté. Il tente ainsi de comprendre la téléologie du transgendérisme, tant au niveau individuel que collectif. L’article entend constituer un point de départ pour la discussion, il explore la question du genre comme fantasme, la dynamique anima/animus, la relation psyché/soma, le rôle des hormones et de la biochimie dans l’expérience que nous faisons de nous-mêmes, et ce que les personnes transgenres portent et endurent au nom de, et pour notre culture.

Plan de l’article