La haine comme processus de croissance et de renaissance

par Alessandra Cavalli  Du même auteur

Résumé

Dans cet article, en m’appuyant sur des cas cliniques, j’ai centré ma réflexion sur la haine inconsciente, et sur le fait que son “absence” affecte l’esprit de nos patients. J’ai cherché comment amener cette haine inconsciente à la conscience dans le cadre analytique, et comment cette haine peut aider, dans son pôle constructif, le patient à se développer et à s’individuer. J’ai essayé de montrer que la haine inconsciente et la haine destructrice peuvent avoir un impact semblable sur l’esprit de nos patients comme sur celui des êtres humains en général.

Plan de l’article