To William Griffith Wilson. Alcoholics Anonymous. USA

par Carl Gustav Jung  Du même auteur

Premières lignes

30 janvier 1961

Dear Wilson,

Votre lettre a été vraiment la bienvenue2 Je n’avais plus de nouvelles de Roland H. et je me suis souvent demandé quel était son destin. La conversation que j’ai eue avec lui et qu’il vous a exactement rapportée comportait un aspect qu’il ignorait. La raison en est qu’il (…)