Grande Mère et Ouroboros patriarcal

Dépendance et indépendance du féminin chez Erich Neumann

par Véronique Liard  Du même auteur

Résumé

Pour Neumann, la domination masculine patriarcale de la conscience occidentale et la méconnaissance fondamentale de la psychologie de la femme sont des facteurs ayant contribué à la crise du monde occidental moderne. Une meilleure connaissance des différents aspects du féminin est donc nécessaire pour que le collectif, qui souffre d’une unilatéralité extrême, puisse guérir. Le présent article expose « Les stades psychologiques du développement de la femme » dans l’optique de la dépendance du féminin, de sa prise d’indépendance et de l’interdépendance entre masculin et féminin ; il s’intéresse ensuite à Amor et Psyché12 qui exemplifie l’interprétation de Neumann.

Plan de l’article