L’affaire Barbe Bleue

Barbe Bleue et nous

par Christian Gaillard  Du même auteur

Résumé

Dans ces deux articles, l’auteur se propose de dégager l’enjeu structurellement et radicalement commun aux différentes versions de l’histoire de Barbe Bleue en analysant ce qui s’en trouve plus ou moins exprimé dans le conte de Perrault, dans les gravures réalisées à ce propos par Gustave Doré, et dans une psychanalyse d’aujourd’hui. Il montre tout d’abord comment les gravures de Gustave Doré font voir et vivre, et par là révèlent, ce que Perrault a raconté à sa manière en en faisant un conte pour enfants assorti de « morales » bien rassurantes. Il s’appuie alors sur certains moments des Souvenirs de Jung et sur un précédent essai qu’il a consacré à « Jung, Picasso et le bleu », pour montrer qu’il s’agit là en fait d’une nekyia dont il faut se demander comment on peut se sortir. De là, en un deuxième temps, il montre comment une jeune femme d’aujourd’hui en est venue à se resituer dans son histoire en s’engageant dans ce qu’il appelle « les quatre dimensions d’une analyse » : le décours de la vie au fil d’une analyse, la reviviscence de l’enfance, les transformations de la vie imaginaire et symbolique, l’expérience et l’analyse de la relation transférentielle.

Plan de l’article