« Textoter » oui, mais analytiquement

par Sophie Braun  Du même auteur

Résumé

Le travail avec les adolescents et les jeunes adultes oblige à des modifications du cadre classique. Textos et mails deviennent monnaie courante. Ils interrogent le lien, la relation, l’implication thérapeutique, le transfert. Ils étendent l’espace / temps relationnel. Nécessité de maintenir un lien anaclitique et beaux moyens de fuite, ils nous mettent au travail face à ces jeunes désorientés qui recherchent avec intensité un thérapeute et un adulte afin de pouvoir se construire. Le cadre interne de l’analyste est fortement interpellé.

Plan de l’article