Bill Viola, une expérience du temps

par Reine-Marie Halbout  Du même auteur

Résumé

À Paris, au Grand Palais, la première exposition consacrée à un vidéaste s’est déroulée de mars à juillet 2014. Cet événement exceptionnel a permis à un large public de découvrir l’œuvre de Bill Viola. Ce « peintre numérique » se saisit des moyens techniques les plus performants pour faire partager aux spectateurs sa passion pour l’histoire de la peinture, les Mystères et les grandes traditions mystiques. Le dispositif particulier de l’exposition permettait un accès intime à cette rétrospective et l’auteure de cet article se propose d’en restituer les impressions produites, les émotions ressenties. Ce texte est donc le récit d’une expérience sensible.

Plan de l’article