La question du rêve comme point de rupture entre l’École de Zurich et Sigmund Freud

par Florent Serina  Du même auteur

Suivant un commentaire du premier article, « L’analyse des rêves » (1909), que C.G. Jung consacre à l’interprétation des rêves, l’auteur montre que la période qui précède et accompagne la rupture entre Zurich et Vienne est marquée par un débat animé sur la fonction dite « prospective » du rêve que soutient Alphonse Maeder.



Mots-clés