« La vallée où poussent les âmes »

par Viviane Thibaudier  Du même auteur

Résumé

L’auteur montre que par ses origines et par sa vie Jung est un homme de l’entre-deux et à la frontière. En ce sens, il est naturellement plus proche de la pensée orientale qui privilégie le « vide médian » et la créative interaction des opposés, que du cartésianisme qui aime les choses nettes et tranchées. Compte tenu de ces différentes approches, la position du clinicien varie considérablement. Son diagnostic d’où émane son regard sur le symptôme, peut ainsi figer la relation transférentielle et enfermer le patient ou lui permettre, au contraire, par un certain détour de trouver sa propre voie.



Mots-clés