Victor Hugo, la créativité libérée

par Arnaud Barbet-Massin  Du même auteur

Résumé

Les dessins de Victor Hugo sont une source inépuisable pour qui veut approcher sa créativité et comprendre son cheminement. « Il fut peintre avant d’être écrivain », affirmait Théophile Gautier, le premier à relever que la sensibilité de Victor Hugo était d’abord visuelle. Feuilleter certains de ses dessins les plus connus permet de comprendre comment sa plume puise dans cette sensibilité pour d’incessants va-et-vient entre le verbe et l’image. Le moment clef survient en 1856 avec les Dessins Fantasques qui révèlent la crise identitaire de Victor Hugo. En s’appuyant sur les travaux de Marion Milner, l’auteur tente de comprendre la recherche identitaire de Hugo et d’éclairer ainsi le jaillissement créatif, sans négliger la fusion, à plus d’un titre exceptionnelle, entre l’écrit et le dessin que recèle Les Travailleurs de la Mer.



Mots-clés