La souffrance a-t-elle un sens ?

par Viviane Thibaudier  Du même auteur

Résumé

Jung dans son œuvre parle beaucoup de souffrance. Elle est, pour lui, un facteur déterminant de la croissance psychique et peut à certains moments clés être un repère majeur sur la voie de l’individuation. Elle n’est donc pas seulement à interpréter de manière négative mais peut aussi être entendue comme une énergie qui cherche à se transformer et à nous orienter vers un domaine encore inexploré de notre être le plus profond.



Mots-clés