Une expérience analytique d’atelier conte

par Nicolas Elias  Du même auteur

Résumé

Après avoir rappelé les difficultés de mobilisation psychique de l’enfant dysharmonique lors d’un travail individuel, l’auteur interroge la pertinence des outils jungiens pour envisager la transformation des perceptions en représentations dans le cadre d’un atelier conte. Comment le conte, comme contenant d’une pensée qui ne peut encore se saisir et lieu où s’organise la matière première du Soi, peut-il retrouver dans l’expérience analytique d’un groupe son origine collective ? Comment situer le monde des archétypes face aux problèmes du groupe et dans la tension collectif-individu ? Enfin, comment la fonction aperceptive peut-elle être soutenue par la parole, la rêverie des adultes et le Soi du couple thérapeutique ?



Mots-clés