Jung et Fellini. L’inconscient crée des images, le film reste à faire

par Aimé Agnel  Du même auteur

Résumé

Une même expérience intérieure est à l’origine de l’œuvre de Jung et de celle de Fellini. L’un et l’autre comprennent l’émotion qui les saisit comme la marque d’un mouvement inconscient mettant en branle leur créativité. En se nommant « medium artisan », Fellini reconnaît la présence mystérieusement agissante, dans le temps de réalisation de ses films, de l’archétype du Soi, mais tout autant le rôle humble et indispensable d’un moi artisan, seul garant, comme l’entendait Jung dans les années 1940 et 1950, des choix éthiques du sujet.



Mots-clés