Le Livre Rouge, entre la fascination pour l’abîme et l’art comme volonté de vivre

par Laurent Meyer  Du même auteur

Résumé

L’édition du Livre Rouge de C.G. Jung permet à l’auteur de tenter de faire un lien entre, d’une part, sa réflexion sur la fascination omniprésente à notre époque pour la violence extrême et sa banalisation – comme s’il était possible d’y trouver une réponse au vide dans lequel la mort de Dieu a laissé une part de l’humanité – et, d’autre part, l’œuvre d’art quand elle se révèle et est tenue comme la recherche d’une parole vraie et créatrice de vie.



Mots-clés