Le travail paradoxal du Soi dans la musique contemporaine

par Aimé Agnel  Du même auteur

Résumé

Le langage musical a subi une profonde transformation dans les années 1940 et 1950, après la découverte des chambres à gaz et de l’inhumanité de l’homme. Celui-ci n’est plus pris comme unité de mesure. Les compositeurs explorent une autre matière première et d’autres formes à partir de leur écoute nouvelle du bruit qui avait été longtemps rejeté comme une ombre. Ils l’intègrent à leurs œuvres dont le caractère composite évoque le rassemblement paradoxal des contraires dans les dessins de mandalas.



Mots-clés