Archétypes et/ou fantasmes originaires

Une rencontre et un débat entre analystes freudiens et analystes jungiens

par Christian Gaillard  Du même auteur

      Alain Gibeault  Du même auteur

      Joseph Cambray  Du même auteur

      Eduardo Gastelumendi  Du même auteur

      Verena Kast  Du même auteur

      Christian Gaillard  Du même auteur

Résumé

Une discussion thématique pour conclure et pour la suite, Christian GaillardDans la « discussion thématique » qui a suivi le panel, nous avons reconsidéré et approfondi nos hypothèses à la lumière des communications présentées par nos collègues. Il en ressort qu’en effet c’est bien une approche structurale qui caractérise à la fois la problématique freudienne des fantasmes originaires et la problématique jungienne des archétypes, mais aussi qu’une telle approche se trouve renouvelée par les théories émergentistes contemporaines. Notre discussion a porté de là notamment sur les différences à prendre en compte quand il s’agit de psychose ou de névrose, sur les rôles respectifs du retour à l’enfance et de la mise en jeu de représentations archaïques, sur les fonctions du transfert et du contre-transfert, enfin sur l’attention à porter sur les moments dits de synchronicité dans un tel cas.



Mots-clés