L’identité incertaine

par Martine Gallard  Du même auteur

Résumé

L’identité n’est jamais fixée une fois pour toute. C’est un processus en devenir qui s’enracine dans les premières relations d’amour entre un objet et un sujet. Il s’enracine dans l’imitation, s’apparente au phénomène du double. Le personnage d’Ulysse représente la fluidité de l’identité et la ruse en se nommant Personne. Dans Psychologie du transfert, Jung met en lumière les mécanismes de transformation qui conduisent à la réalisation de soi et du destin que l’on est.



Mots-clés