Être à ce que l’on fait

par Flore Delapalme  Du même auteur

Résumé

En figurant, dès l’enfance et dans le plus grand secret, les forces de l’inconscient, Jung découvre l’art d’incarner son mythe personnel. Le produit de la coopération entre conscient et inconscient s’élabore au sein d’une identité plurielle dont l’assemblage unique est la marque de fabrique et le signe distinctif. Cette production maison requiert, au départ, le goût du plaisir solitaire pour, solidement implanté en son particulier, se laisser inspirer par ce qui ne parle qu’à soi. Dans ces conditions, le fruit de la rencontre répond à la nécessité d’un accomplissement personnel au service d’une communauté.



Mots-clés