La plasticité des représentations mentales du corps. Entretien avec Bernard Renault

Résumé

Bernard Renault expose ses travaux sur les représentations du corps au niveau du cortex cérébral par magnéto-encéphalographie. Ceux-ci mettent en évidence l’extraordinaire plasticité des zones de représentation, et nous invitent à réévaluer les places respectives de l’inné et de l’acquis. Ces éléments ouvrent-ils une voie à la compréhension des mécanismes neurologiques mis en œuvre lors de cures psychanalytiques ?



Mots-clés