L’animal, ombre des dieux et frère de l’homme

par Christiane Fonseca  Du même auteur

Résumé

L’animal possède différentes significations dans l’histoire de l’humanité : l’animal magique permet à l’homme archaïque de s’affranchir de la participation mystique ; l’animal-ancêtre dans les sociétés occidentales au Moyen Âge apparaît comme un modèle de force sauvage et de pouvoir souverain ; l’animal-totem et l’animal de pouvoir des populations chamaniques, pourtant souvent dangereux, sont des esprits animaux alliés ; l’animal dans les contes de fées, maléfique ou bénéfique, détermine le destin du héros. Mais le plus important pour l’homme est d’intégrer son animal intérieur : sans lui, il ne peut accéder ni à sa véritable humanité, ni à la conjonction des contraires.



Mots-clés