Manger les images, du côté de la dévoration

par Leslie de Galbert  Du même auteur

Résumé

À partir de ses associations personnelles au titre « Manger les images », l’auteur élabore une pensée liée à la paire d’opposés : créativité/destructivité ou création/destruction. Elle explore la nature équivoque de l’image – créative ou destructrice – en lien avec la capacité du moi du sujet à laisser venir, considérer et se confronter avec l’image. Elle donne trois exemples : Carl Gustav Jung, Sabina Spielrein et John Nash, de confrontation avec les images de l’inconscient. Le style Outrenoir du peintre Pierre Soulages vient enfin conclure sur ce qu’il en est de l’exploration des mystères du noir révélés par la lumière.



Mots-clés