Le moment phobique

par Henri de Vathaire  Du même auteur

Résumé

Cet article propose l’hypothèse d’un moment phobique qui apparaîtrait lors de la déintégration du soi, selon l’expression de Michaël Fordham, ou lors des donnes et redonnes archétypiques, selon l’expression de Denyse Lyard qui reprend Erich Neumann. Cette hypothèse ouvre sur une question : le moment phobique et la fonction phobique ne seraient-ils pas manifestation du père dans la psyché, pont vers l’extérieur, passage hors de la matrice ? Lorsque cette externalisation échoue, apparaîtrait la phobie soit comme défense du soi – symptôme qui envahirait tout le champ de la relation à l’environnement –, soit comme défense du moi – symptôme plus ponctuel.



Mots-clés