Guérir, mais de quoi et pour quoi ?

par Martine Gallard  Du même auteur

Résumé

L’auteur s’interroge sur l’idée de guérison dans l’histoire et met en lumière les notions de délivrance et de protection. Elle évoque l’évolution des techniques de guérison en partant de la Bible et du besoin de l’homme d’être délivré du mal et protégé par Dieu. L’avènement de la science précède la naissance de la psychanalyse avec la découverte de l’inconscient et du refoulé par Freud. Jung ajoute au travail sur les complexes infantiles l’idée que la névrose est un phénomène psychosocial et exprime la souffrance de potentialités non réalisées. Un cas clinique met en lumière l’importance du transfert et du rêve pour la transformation psychique. L’auteur montre ensuite le danger d’une guérison qui cherche la délivrance des maux sans questionnement et où l’attitude religieuse confine à la magie. Enfin, un détour par l’Orient ouvre des perspectives nouvelles.



Mots-clés