Le toucher, un sens aux multiples avatars

par Josy-Jeanne Ghedighian-Courier  Du même auteur

Résumé

Le toucher relève d’un système sensoriel complexe qui le relie à la kinesthésie, la vue et l’audition, puis le confronte en permanence à la mémoire comme aux représentations. Vital à l’aube de la vie, il joue un rôle fondateur dans l’élaboration de l’enveloppe du moi : le moi-peau. Il est un outil précieux dans la découverte du monde extérieur et soutient les apprentissages. Toutefois le toucher inquiète, il rencontre des interdits et des codes qui l’encadrent dans les relations intimes et sociales. Pour s’incarner, le toucher se doit de renouer avec le tact.



Mots-clés