Éditorial

par Bernadette Vandenbroucke  Du même auteur

Premières lignes

Avant même de commencer à réfléchir à ce numéro des Cahiers et tout au long de sa préparation, nous savions que nous abordions là un thème à risque : c’est que toucher et psychanalyse ne font pas bon ménage. À tel point que peu de psychanalystes écrivent sur ce sujet. Est-ce à dire que nous, jungiens, sommes plus accommodants et que nos pratiques professionnelles sont (…)

Plan de l’article