Déméter et la poupée de maïs

par Mariette Mignet  Du même auteur

Résumé

La question de la génération laissée sans réponse pousse l’enfant, parfois l’adulte, jusqu’à la perversion. Les artistes tentent de transcender les réponses dans leurs œuvres, ce que nous montrent Hans Bellmer et Louise Bourgeois. Les mythes, eux, forgeaient des rites métaphoriques capables d’élaborer le mystère, comme le faisaient les Mystères d’Éleusis. Le mythe de Déméter nous sert à approcher différents aspects du masculin et du féminin en rapport avec ses attributs : le ventre d’où naît le blé. La poupée peut être cet intermédiaire métaphorique, ce qu’avait compris Françoise Dolto dans son invention de la poupée-fleur et comme on le trouve dans certains pays comme le Zimbabwe avec les poupées de fertilité. La poupée de maïs remplit cette fonction pour une femme dont on rapporte la vignette clinique.



Mots-clés