Au-delà de la surprise, l’ethnologue aux prises avec son terrain

par Anne Monjaret  Du même auteur

Résumé

Aujourd’hui, les ethnologues ne travaillent plus seulement sur les sociétés dites « exotiques » où tout est étonnant parce qu’inconnu, où la distance nécessaire à l’objectivité du regard est possible grâce à l’éloignement culturel. Ils travaillent également sur leur propre société. Comment, développant une ethnologie du « proche », peuvent-ils être surpris ? En quoi la surprise peut-elle avoir un effet sur la construction d’un intérêt scientifique ? Selon Anne Monjaret, c’est grâce au double mouvement surprise (indice) - curiosité (question) que la recherche prend forme sur le « terrain ». La surprise apparaît dans le jeu de découverte mutuelle entre l’ethnologue et l’informateur ; elle ne fait cependant pas la trouvaille scientifique… L’enquête réalisée par l’auteur sur les posters féminins dans les ateliers masculins est une bonne illustration de ce processus.



Mots-clés