Question aux thérapeutes d’enfants : « Qu’apportez-vous à la pensée jungienne ?»

par Brigitte Allain-Dupré  Du même auteur

Résumé

Brigitte Allain-Dupré a cherché à montrer l’influence que la reconnaissance historique de la thérapie d’enfant au Congrès de Jérusalem en 1983 imprime aujourd’hui sur le monde jungien et sur l’approche clinique des patients par les analystes d’adultes. Si ses conclusions ne lui ont pas permis de dissocier l’influence des travaux sur l’attachement et la relation mère-bébé, qui a très profondément marqué la psychanalyse en général au cours des vingt-cinq dernières années, d’une trace spécifique inscrite par les thérapeutes d’enfants, elle s’est cependant efforcée de montrer, à travers trois exemples pris dans la littérature jungienne contemporaine, comment la nécessité d’une métapsychologie du développement et de l’étude des aspects précoces et personnels de la vie du patient se fait jour chez les analystes jungiens travaillant avec des adultes.



Mots-clés