Le silence

par Giuseppe Maffei  Du même auteur

Résumé

Après avoir rapidement analysé les différentes significations du silence, nous affirmons que, dans la cure analytique, le silence n’est pas tant une manière de ne pas communiquer, qu’une manière de communiquer autrement. Nous soutenons également que, afin que les mots employés soient des mots vivants, il faut que ceux-ci prennent leur fondement dans le silence dont ils émergent ; en l’absence de ce rapport au silence, il existe un risque de communication non authentique. L’écoute, en analyse, n’est pas seulement celle des mots mais également celle du silence, des intervalles et des pauses : ce type d’écoute favorise, à la fin, une appréciation du présent et de sa caducité.



Mots-clés