Une interprétation jungienne de l’amour. La Belle et la Bête

par Chiara Navarra  Du même auteur

Résumé

Cette interprétation propose de lire le célèbre conte comme la mise en images du parcours d’individuation féminin. L’amour y apparaît dans sa fonction active, propulsive au sein du processus. Étayée sur une conceptualisation jungienne qui place au cœur de la rencontre de soi et de l’autre, comme au sein de l’athanor analytique, l’idée de conjonction, dynamis essentielle, elle resitue néanmoins l’amour dans l’immensité de son énigme.



Mots-clés